Véronique Cayla, Directrice générale du Centre national de la cinématographie

Je viens d’apprendre avec tristesse le décès de Jean Delannoy, réalisateur épris de lettres, dont l’exigence guidait toujours les choix cinématographiques. Avec sa disparition, s’éteint l’une des grandes figures populaires du cinéma français de l’après – guerre.

 

Sa collaboration artistique avec le poète Jean Cocteau en 1943, dont naîtra « L’éternel retour », sera décisive pour la suite de sa carrière lui ouvrant les portes du succès et de la notoriété. Cette adaptation du mythe de « Tristan et Yseult » préfigure le genre dans lequel il va se distinguer avec le plus de force démontrant toute l’étendue de son talent et sa parfaite maîtrise de l’art cinématographique. Jean Delannoy revisitera en effet, avec une grande authenticité et une grande justesse dans la mise en scène, les classiques de la littérature française, tels « Le Bossu », « Notre Dame de Paris », « la Princesse de Clèves », « Les jeux sont faits » ou bien encore « La symphonie pastorale » qui lui vaut en 1946 le Grand prix du Festival de Cannes.

 

Au-delà de son œuvre au cinéma, puis à la télévision, Jean Delannoy a su mettre sa rectitude et sa détermination au service de missions stratégiques pour le secteur du cinéma, à la présidence de l’association des auteurs de films, de l’IDHEC ou encore du syndicat des auteurs et de compositeurs.

 

Aujourd’hui, je veux rendre hommage à un homme, à la personnalité attachante dont la rigueur, la sincérité et l’incontestable sensibilité, manqueront. Je transmets à sa famille et à l’ensemble de ses proches, mes plus sincères condoléances.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s