Premier anniversaire du Musée du Cinéma…

François DUPONT-MIDY, assistant réalisateur de jean Delannoy de 1960 à 1970.

François DUPONT-MIDY, assistant réalisateur de Jean Delannoy de 1960 à 1970.

« Je suis tellement heureux de participer à l’anniversaire des un an de ce musée que j’ai décidé de m’adresser directement à lui.

Petit bijou de musée,

Ta jeunesse, ton charme et ta poésie ne laissent aucun de nous indifférent.

Avec beaucoup de perspicacité, tu as su choisir un hôte de grande qualité, Jean Delannoy, dont l’œuvre exceptionnelle nous a fait rêver pendant de nombreuses années par sa générosité et sa diversité. Jean trouve chez toi un havre de paix que beaucoup de réalisateurs pourraient lui envier. Je te remercie de mettre à l’honneur sa sensibilité, sa rigueur et son intelligence, autant de qualités qui lui ont valu, de la part de Gabin, le gentil surnom de « Bobo la tête ».

Il est vrai aussi, petit bijou de musée, qu’on ne réalise pas un film tout seul et que les nombreux acteurs, actrices et techniciens qui ont participé aux succès de Jean, laissent aussi dans tes murs une trace de leur collaboration et ils t’en remercient.

Je connais même très bien un de ses assistants qui dit lui devoir une reconnaissance éternelle pour lui avoir tout appris de ce métier et dont tu abrites un plan de travail du « Soleil des voyous » écrit de sa main. Il t’en veut un peu de l’avoir déjà fait entrer dans ton musée. Cela ne le rajeunit pas …

Mais ton ambition ne s’arrête pas là, petit bijou de musée. Un pensionnaire aussi mythique de l’art cinématographique ne te suffisait pas ; tu as eu l’audace de vouloir abriter également tout un pan de l’histoire technique du cinéma, en collectionnant les différents outils de fabrication des films que le numérique a rendu obsolètes et transformé en antiquités. C’est une riche idée qui va sûrement t’apporter de jeunes visiteurs curieux des techniques d’antan.

Et en plus de tout ça, tu te permets aujourd’hui de compter sur Claire et sa très brillante équipe pour t’offrir des expositions temporaires très réussies dont un des mérites, après celle sur Jean Marais et Jean Gabin est de respecter la parité. Qui s’en plaindrait devant tant de jolis visages ?

Et j’oubliais, cerise sur le plateau, comme rien n’est trop beau pour toi, il paraît que tu vas copier ton collègue Le Louvre en exportant tes trésors, le temps d’une nouvelle exposition au cœur de la Capitale, à la mairie du 1er arrondissement de Paris. Rien que ça !

Et tout cela en un an ! Petit bijou de musée, tu es vraiment surdoué.

Mais avant de crâner, n’oublie quand même pas tout le courage et la ténacité de tous tes géniteurs de Bueil qui ont mis beaucoup plus que neuf mois à t’enfanter et que tu peux remercier chaleureusement.

Petit musée deviendra grand … pourvu que Dieu lui prête vie, dit la fable.

Je ne crains pas pour toi cette menace divine, car j’imagine que les anges ont dû dérouler un tapis rouge pour franchir les marches qui ont conduit Jean au ciel, quand on sait qu’il a mis ses dernières forces de réalisateur au service de la vie de Marie de Nazareth.

Et cela à 87 ans : Chapeau l’artiste !

Il mérite toute notre admiration. Et toi aussi, petit bijou de musée, on peut applaudir ta merveilleuse aventure…« 

Pour cet anniversaire, Corinne Darras, Katia Tchenko et Dominique Paturel nous ont fait le plaisir de venir souffler cette première et si belle bougie !

Corinne Darras, Dominique Paturel et Katia Tchenk devant toute l'équipe du musée.

Corinne Darras, Dominique Paturel et Katia Tchenko devant toute l’équipe du musée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s