Concert le 26 mai à Bueil pour les 10 ans de la disparition de Jean Delannoy

Cher(e)s ami(e)s et adhérent(e)s,

Un concert est organisé pour les dix ans de la disparition de Jean Delannoy.
En effet, le 18 juin 2008, Jean Delannoy quittait cette terre à l’âge de cent ans. Il repose auprès de son épouse dans le cimetière de Guainville (Eure-et-Loir), à quelques kilomètres de Bueil.

Comme vous le savez très certainement, c’est sous son regard bienveillant que nous perpétuons sa mémoire dans le Musée qui porte son nom, en présentant son oeuvre et en rendant hommage aux actrices et acteurs avec qui il a longuement travaillé.

Ce concert évoquera le cinéma puisque la chorale interprêtera des chansons de films.

Et pour celles et ceux qui le souhaiteront, une visite de l’exposition actuelle au Musée sera possible à partir de 14h.

Mais attention : notre église du 12ème siècle n’est pas très grande. Merci de bien vouloir confirmer le plus rapidement possible votre présence.

INVIT-CONCERT-10ANS-JD

Nous espérons vous retrouver à l’église de Bueil ce samedi 26 mai.

Publicités

Premier anniversaire du Musée du Cinéma…

François DUPONT-MIDY, assistant réalisateur de jean Delannoy de 1960 à 1970.

François DUPONT-MIDY, assistant réalisateur de Jean Delannoy de 1960 à 1970.

« Je suis tellement heureux de participer à l’anniversaire des un an de ce musée que j’ai décidé de m’adresser directement à lui.

Petit bijou de musée,

Ta jeunesse, ton charme et ta poésie ne laissent aucun de nous indifférent.

Avec beaucoup de perspicacité, tu as su choisir un hôte de grande qualité, Jean Delannoy, dont l’œuvre exceptionnelle nous a fait rêver pendant de nombreuses années par sa générosité et sa diversité. Jean trouve chez toi un havre de paix que beaucoup de réalisateurs pourraient lui envier. Je te remercie de mettre à l’honneur sa sensibilité, sa rigueur et son intelligence, autant de qualités qui lui ont valu, de la part de Gabin, le gentil surnom de « Bobo la tête ».

Il est vrai aussi, petit bijou de musée, qu’on ne réalise pas un film tout seul et que les nombreux acteurs, actrices et techniciens qui ont participé aux succès de Jean, laissent aussi dans tes murs une trace de leur collaboration et ils t’en remercient.

Je connais même très bien un de ses assistants qui dit lui devoir une reconnaissance éternelle pour lui avoir tout appris de ce métier et dont tu abrites un plan de travail du « Soleil des voyous » écrit de sa main. Il t’en veut un peu de l’avoir déjà fait entrer dans ton musée. Cela ne le rajeunit pas …

Mais ton ambition ne s’arrête pas là, petit bijou de musée. Un pensionnaire aussi mythique de l’art cinématographique ne te suffisait pas ; tu as eu l’audace de vouloir abriter également tout un pan de l’histoire technique du cinéma, en collectionnant les différents outils de fabrication des films que le numérique a rendu obsolètes et transformé en antiquités. C’est une riche idée qui va sûrement t’apporter de jeunes visiteurs curieux des techniques d’antan.

Et en plus de tout ça, tu te permets aujourd’hui de compter sur Claire et sa très brillante équipe pour t’offrir des expositions temporaires très réussies dont un des mérites, après celle sur Jean Marais et Jean Gabin est de respecter la parité. Qui s’en plaindrait devant tant de jolis visages ?

Et j’oubliais, cerise sur le plateau, comme rien n’est trop beau pour toi, il paraît que tu vas copier ton collègue Le Louvre en exportant tes trésors, le temps d’une nouvelle exposition au cœur de la Capitale, à la mairie du 1er arrondissement de Paris. Rien que ça !

Et tout cela en un an ! Petit bijou de musée, tu es vraiment surdoué.

Mais avant de crâner, n’oublie quand même pas tout le courage et la ténacité de tous tes géniteurs de Bueil qui ont mis beaucoup plus que neuf mois à t’enfanter et que tu peux remercier chaleureusement.

Petit musée deviendra grand … pourvu que Dieu lui prête vie, dit la fable.

Je ne crains pas pour toi cette menace divine, car j’imagine que les anges ont dû dérouler un tapis rouge pour franchir les marches qui ont conduit Jean au ciel, quand on sait qu’il a mis ses dernières forces de réalisateur au service de la vie de Marie de Nazareth.

Et cela à 87 ans : Chapeau l’artiste !

Il mérite toute notre admiration. Et toi aussi, petit bijou de musée, on peut applaudir ta merveilleuse aventure…« 

Pour cet anniversaire, Corinne Darras, Katia Tchenko et Dominique Paturel nous ont fait le plaisir de venir souffler cette première et si belle bougie !

Corinne Darras, Dominique Paturel et Katia Tchenk devant toute l'équipe du musée.

Corinne Darras, Dominique Paturel et Katia Tchenko devant toute l’équipe du musée.

14 et 15 septembre : Expo événement au Musée du Cinéma !

FLYER HOMMAGE J MARAIS

A l’occasion des Journées du Patrimoine (14 et 15 septembre 2013), le Musée du Cinéma et de la Photographie ouvrira ses portes pour présenter une exposition hommage à Jean Marais, célébrant le centenaire de sa naissance (le 11 décembre 1913) ainsi que deux espaces thématiques au sein desquels il sera proposé de nombreux documents présentés pour la première fois au public.

1- L’ESPACE « DECORS »

Cet espace est organisé autour de la découverte des travaux d’étude et de fabrication de décors montés pour deux œuvres de télévision bien différentes :

Tout est dans la fin
Téléfilm en deux parties de Jean Delannoy (1987) avec Michel Duchaussoy, Roger Dumas, Michel Creton et Fiona Gélin. toutestdanslafin_T7J

Le scénario de cette grande histoire criminelle, adaptée du livre de Gilbert Prouteau, a demandé la création d’une grande et originale crypte dans laquelle s’installe le dénouement de l’énigme. De nombreux documents extraits des archives personnelles de Jean Delannoy illustrent le travail préparatoire et la mise en œuvre d’un tel décor.

Kaamelott , série française humoristique de fantasy historique créée par Alexandre Astier, Alain Kappauf et Jean-Yves Robin, diffusée entre 2005 et 2009 sur M6, et reprise depuis sur d’autres chaînes.

Située à l’époque du Moyen –Âge, cette série de formats courts a nécessité la création, en région parisienne, de décors imposants pour la reconstitution des intérieurs d’époque médiévale.

Kaamelott_decors
Le Chef Décorateur, Max Legardeur , a ouvert ses archives personnelles pour présenter de nombreux documents en complément de la présentation, pour la première fois au public, de trois grands dessins d’étude préparatoire réalisés par Daniel Louradour.

 « Peintre, illustrateur, inventeur de multiples décors et costumes pour le cinéma, le théâtre, l’opéra, le ballet, Daniel Louradour était à la fois l’héritier d’un-certain baroque du XXè siècle, proche par moments du surréalisme, de l’étrange, du dérangeant. Tout ce qu’il touchait était aussitôt transfiguré. Bien qu’il passât sans cesse d’un thème, d’une image, d’une atmosphère à l’autre, du Grand Meaulnes à Henri Michaux, il a su maintenir, tout au long de cinquante-cinq années de travail, et dans tous les domaines une âme intacte, rêveuse, comme s’il cherchait, avec persévérance, à voir un autre monde dans celui-ci. »
Jean-Claude Carrière – Juillet 2007 – Le Monde

Études de Daniel Louradour pour décors de théâtre : 

   louradour decor1
« Le temps est un songe » – Henri-René Lenormand

louradourdecor_lalogeuse_jacquesaudibertie1960_coll ART
« 
La logeuse »  – Jacques Audibertie

2- L’ESPACE « BELLES GUEULES DU CINEMA »

Dominique Plez est Chef maquilleur de renommée internationale. Sous ses pinceaux, brosses et  blush sont passés et passent encore : Mireille DARC, Liv ULMAN, Sandrine KIMBERLAIN, Cristiana REALI, mais aussi John MALKOVITCH, Pierce BROSNAN, Hugh GRANT, Mickey ROURKE, Lambert WILSON, Roland BLANCHE… ou encore Jean MARAIS.

plezmaquilleur

Mais quand Dominique Plez délaisse ses crayons de maquillage c’est pour mieux prendre ses crayons de dessinateur- caricaturiste et croquer toutes ces « belles gueules » du cinéma… Pour cet hommage à Jean Marais présenté par le Musée du Cinéma et de la Photographie, à l’occasion des Journées du patrimoine, Dominique Plez  exposera  sa toute dernière création au sein d’une série exceptionnelle, et présentée pour la première fois au public, de 40 caricatures.

Caricature Marais

Nous vous attendons nombreux pour venir découvrir cette exposition hommage à Jean Marais.

Musée du Cinéma et de la Photographie
Le Corum – BUEIL 27730