La Belle Marinière en salle le 23 septembre !

C’EST GAGNE !!

Encore mille mercis à tous les contributeurs au sauvetage de LA BELLE MARINIERE, ce film perdu qui va enfin pouvoir renaître.

L’événement est rarissime et de taille puisque, comme vous le savez maintenant, il s’agit d’un film clé dans la carrière de Jean Gabin avec son premier grand rôle au cinéma aux côtés de deux grands acteurs de l’époque : Madeleine Renaud et Pierre Blanchar.

La restauration arrive en phase terminale et après quelques péripéties (et quelques sueurs froides), nous savons désormais que le résultat sera à la hauteur des espérances malgré quelques passages manquants au milieu du film que viendront combler des cartons opportuns.

Comme promis par LOBSTER FILMS, détenteur des droits d’exploitation, la première projection en salle aura lieu dans le village d’enfance de Jean Gabin, à Mériel, le samedi 23 septembre 2017.

L’arrivée du film s’effectuera en voitures d’époque à l’initiative de la commune de BUEIL, aussi partenaire de l’évènement au travers de son MUSEE MUNICIPAL DU CINEMA – JEAN DELANNOY. Ce dernier fut le monteur du film et c’est avec enthousiasme que ce collectif de l’Eure est venu soutenir l’action de la ville de MERIEL en faveur de sa restauration. Les équipes d’ARMOR LUX seront aussi présentes dans la continuité de l’aide précieuse qu’elles ont apportée à cette campagne de financement participatif sur la plateforme CELLULOID ANGELS.

Cette projection, en avant première nationale, sera précédée du vernissage de l’exposition ‘’Les 3 Jean’’ proposée par le Musée municipal du Cinéma Jean Delannoy.

bellemariniereaffiche

photo-lbm-en-france

Publicités

L’Association des Amis du Cinéaste Jean Delannoy communique

Le 27 novembre 2012, après délibération et vote, le Musée du Cinéma, qui devient municipal, existe enfin à Bueil. Nous devons en attribuer la concrétisation à Michel DUVAL, maire, et à l’ensemble de son Conseil.

Ce Musée, attendu depuis une dizaine d’années, a enfin pu voir le jour grâce au soutien de la municipalité de Bueil qui a reconnu les travaux et la persévérance de notre Association. Le patrimoine de Jean Delannoy dont nous disposons ainsi que du matériel cinématographique et photographique, vont constituer l’essentiel des collections du Musée, collections qui pourront s’agrandir au fil des dons ou des objets confiés. Toutefois, après quelques travaux nécessaires à son ouverture, il est possible que l’ouverture soit partielle dans un premier temps. Le Musée organisera, pour cela, différentes manifestations ponctuelles afin de mieux rayonner.

La gestion des bâtiments et les frais de fonctionnement reviennent donc à la municipalité à qui il appartient désormais de rechercher, auprès des collectivités locales ou territoriales, voire nationales ou internationales, des financements afin de faire de ce Musée un lieu de transmission du savoir-faire cinématographique français. Une régie spécifique est créée pour les questions budgétaires municipales.

A son tour, l’Association des Amis du Cinéaste Jean Delannoy recherchera également des partenaires susceptibles de l’aider à constituer notamment une entité de vie pédagogique et créative des métiers du cinéma, d’animer l’espace muséographique, de communiquer, d’entretenir et de compléter les collections.

Le travail ne va donc pas manquer et toute l’équipe active de l’Association est prête à relever le défi.