Un peu d’histoire avec Paris-Normandie

C’est à lire dans le Paris Normandie du 14 août ou dès maintenant sur le site du Musée en cliquant sur l’image …

une

Publicités

Claire Delannoy en conférence à Petit-Couronne (Normandie.fr)

Mardi 24 avril 2018 à 18 h, la Grange des Tourelles accueille Claire Delannoy pour une conférence qui portera sur la carrière de son père, le célèbre réalisateur Jean Delannoy.

Cet événement gratuit et ouvert à tous est organisé dans le cadre de l’exposition « Petit-Couronne fait son cinéma », qui revient sur les tournages ayant eu lieu dans l’agglomération. Jean Delannoy avait tourné à Rouen Obsession sorti en 1954, avec Michèle Morgan, avec de nombreuses scènes dans l’ancien cirque d’hiver de la ville. Un décor du film a d’ailleurs été reconstitué dans la Grange, grâce à la participation du musée municipal du cinéma Jean Delannoy à Bueil (Eure).

Plus d’une quarantaine de longs-métrages

« Mon père a traversé tout le XXe siècle en faisant du cinéma. Il est décédé à l’âge de 100 ans en 2008, et a tourné jusqu’à ses 85 ans », raconte Claire Delannoy. Sa filmographie compte plus d’une quarantaine de longs-métrages. « Parmi ses films les plus marquants, on peut citer les Maigret avec Jean Gabin, Notre-Dame de Paris avec Gina Lollobrigida, Marie-Antoinette, L’éternel retour, ou encore la Symphonie pastorale », confie sa fille.

Jean Delannoy a d’ailleurs reçu le Grand Prix du jury au festival de Cannes en 1946 pour ce dernier film, et un César d’honneur en 1986 pour l’ensemble de sa carrière. À partir des années 70, Jean Delannoy s’est tourné vers la télévision, et il a réalisé de nombreux téléfilms et séries, comme Le jeune homme et le lion. « À ses côtés, j’ai baigné dans cet univers depuis mon enfance, et je suis devenue décoratrice de cinéma. J’ai travaillé avec mon père sur le tournage de Bernadette, un de ses derniers films », ajoute Claire Delannoy. Cette conférence sera l’occasion pour elle de se replonger dans ses souvenirs et ceux de son père. « Pour chacun de ses films, je livrerai des anecdotes et ce que mon père en pensait ». Un rendez-vous exceptionnel et unique à ne pas manquer pour les amateurs du 7e art.

Conférence de Claire Delannoy sur la carrière de son père Jean Delannoy, mardi 24 avril à 18 h à la Grange des Tourelles.

5e édition du festival du court-métrage au pays de Gabin » – 22/26 novembre 2017 à Mériel

569

Le Musée municipal du Cinéma – Jean Delannoy de Bueil est heureux d’avoir accompagné l’animation de ce festival qui, depuis sa première édition en 2013, est parrainé par Alexis Moncorgé, petit-fils de Jean Gabin, et a accueilli de grands noms du monde cinématographique comme Yves Rénier (président du jury 2013), Manuel Sanchez (président du jury 2014), Robert Hossein (président du jury 2015) ou encore Alexis Desseaux (président du jury 2016).

Entièrement dédiée aux jeunes réalisateurs et avec l’école de cinéma EICAR comme invitée d’honneur, cette 5e édition du Festival du court-métrage au pays de Gabin est présidée par le réalisateur Mehdi Charef.

Le jury et le public ont découvert des courts-métrages aux thèmes variés, proposés par des réalisateurs parfois débutants et autodidactes, par des étudiants des écoles de cinéma EICAR et Georges-Méliès, ou encore de jeunes réalisateurs qui ont postulé via Filmfestplatform, le site de l’Agence du court-métrage.

Le festival a débuté par la séance « familles » dédiée aux films d’animation et aux enfants qui a également été l’occasion de découvrir des films réalisés par les élèves du collège Cécile-Sorel de Mériel et leurs enseignants sur le thème « Ça sort du cadre ». Puis la compétition s’est engagée avec 36 œuvres au total visionnées par le public et le jury.

Trois films ont été diffusés hors compétition : Hand in Cap, réalisé par Chris Garcia au collège Cécile-Sorel de Mériel sur le thème du handicap, ainsi que Dénégation de Fabrice Briseux et Tanza de Mehdi Charef.

Ce week-end cinématographique s’est achevé par la traditionnelle remise des prix décernés par le public et le jury aux étudiants en cinéma et aux jeunes réalisateurs, devant les nombreux passionnés de cinéma venus assister à cette belle fête du 7e art dans une ambiance conviviale.

611

Palmarès du 5ème Festival du court-métrage au pays de Gabin

Prix du jury jeune réalisateur
« On n’est pas des bêtes » de Guillaume Sentou

Prix du public jeune réalisateur
« Feuilles de printemps » de Stéphane Ly-Cuong

Prix du jury écoles de cinéma
« Neo Luna » de Yossef Fahri (école EICAR)
« Blue Note » de Amandine Fagnon, Quentin Collet, Heloise Dorsan-Rachet (école Georges Méliès – section films d’animation)

Prix du public écoles de cinéma
« Sois heureuse ma poule » de Mélanie Auffret (école EICAR)

Mention spéciale du jury
« Chougmuud » de Cécile Telerman

 

Alexis Moncorgé, Molière 2016

Révélation masculine de l’année 2016, il a triomphé cette année dans une adaptation d’Amok, de Stefan Sweig. Les Molières viennent récompenser le travail du petit-fils de Jean Gabin, un jeune comédien plein de talent et qui ne doit son succès qu’à lui-même.

Félicitations Alexis de la part de toute l’équipe du Musée du Cinéma Jean Delannoy !

alexismoncorgé