Actualités de nos amis de Mériel (Val d’Oise)…

– A l’Espace Rive Gauche, du 19 au 27 septembre 2015 (entrée gratuite)

Exposition « Jean Moncorgé-Gabin : Période 1940/1945 » pour commémorer le 70ème anniversaire des combats de la poche de Royan auxquels participa l’acteur qui était chef de char au sein de la 2ème DB.

Samedi 26 septembre à 16h30 : projection du film de Julien Duvivier « L’imposteur », suivie à 18h30 de la séance de dédicace du livre de Patrick Glatre « Jean Moncorgé-Gabin, acteur de la libération de Royan », préfacé par Mathias Moncorgé.

meriel01

– Egalement à l‘Espace Rive Gauche, du samedi 28 novembre 14h au dimanche 29 novembre 18h (entrée gratuite)

Le Festival du court métrage au pays de Gabin
Avec pour thème : Le Sport
Invité d’honneur : Musée de la boxe de Sannois
Invités exceptionnels : Bernard Thévenet, Jean-Claude Bouttier, Jean-Paul Ollivier et Marcel Cerdan Jr.

meriel02

Espace Rive gauche
2, rue des Petits Prés
95630 Mériel
Téléphone: 01 34 48 12 16

>>> Plus d’infos sur le site de la ville de Mériel.
Publicités

2ème Festival du court métrage à Mériel

Les 29 et 30 novembre dernier se déroulait à Mériel le deuxième Festival du court métrage.

DSC_4541-001
DSC_4572-001

Claire Delannoy, présidente d’honneur de l’association des Amis de Jean Delannoy faisait partie du Jury, présidé par Manuel SANCHEZ, scénariste-réalisateur-producteur (Grand prix du court métrage fantastique d’Avoriaz en 1989 pour « Grain de ciel », nominations aux César 1987 et 1991, Prix du public au Festival de Belfort en 1991, Prix spécial du jury à Clermont-Ferrand,…).

n
Parmi les 15 courts métrages en compétition, voici le palmarès :

– Le Prix du public revient à « L’accordeur » de Olivier Treiner (13mn30)

– Le Prix du jury a été attribué à « La dernière caravane » de Foued Mansour (16mn)

– La Mention spéciale du jury a été attribuée à « Je pourrais être votre grand-mère » de Bernard Tanguy (19mn)

Félicitations aux lauréats et rendez-vous l’année prochaine à Mériel pour la troisième édition du Festival du court métrage…

Crédit photos : Daniel BRIDON

Cannes 2014

cannes2014

Il ne faut pas oublier que Delannoy a été honoré du Grand Prix de la 1ère édition du Festival en 1946 (il n’y avait pas encore les palmes) pour La symphonie pastorale avec Michèle Morgan au prix de l’interprétation féminine et Georges Auric au prix de la partition musicale. Mais aussi membre du Jury en 1973, sous la présidence d’Ingrid Bergman avec de longues discussion autour de La maman et la putain de Jean Eustache qui obtient le Grand Prix spécial du jury.

Pour cette édition 2014, 18 films sont dans la sélection officielle, dont les derniers Godard (Adieu au langage), et Bonello (Saint-Laurent). Olivier Assayas (Sils Maria), David Cronenberg (Maps to the Stars), les frères Dardenne (Deux Jours, Une nuit), Ken Loach (Jimmy’s Hall) et Michel Hazavanicius (The Search) figurent également dans cette sélection :

Compétition officielle :

Sils Maria d’Olivier Assayas,
Saint-Laurent de Bertrand Bonnello,
Sommeil d’hiver de Nuri Bilge Ceylan,
Maps to the Stars de David Cronenberg,
Deux Jours, Une nuit de Luc et Jean-Pierre Dardenne,
Mommy, de Xavier Dolan
The Captive d’Atom Egoyan,
Adieu au langage de Jean-Luc Godard,
The Search de Michel Hazanavicius,
The Homesman de Tommy Lee Jones,
Deux Fenêtres de Naomi Kawase,
Mr. Turner de Mike Leigh,
Jimmy’s Hall de Ken Loach,
Foxcatcher de Bennett Miller,
La Merveille d’Alice Rohrwacher,
Tombouctou d’Abderamane Sissako,
Relatos Salvajes de Damian Szifron,
Leviathan d’Andreï Zviaguintsev.

Hors compétition :

Grace de Monaco d’Olivier Dahan (ouverture),
Coming Home de Zhang Yimou,
Dragons 2 de Dean Deblois,
Les Gens du monde de Yves Jeuland.
Un certain regard (présidée par Pablo Trapero) :
Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis (ouverture),
Jauja de Lisandro Alonso,
La Chambre Bleue de Mathieu Amalric,
L’incomprise d’Asia Argento,
Titli de Kanu Behl,
Eleanor Rigby de Ned Benson,
Bird People de Pascale Ferran,
Lost River de Ryan Gosling,
Amour fou de Jessica Hausner,
Charlie’s Country de Rolf de Heer,
Snow in Paradise de Andrew Hulme,
Dohee-Ya de July Jung,
Xenia de Panos Koutras,
Run par Philippe Lacôte,
Turist de Ruben Östlund,
Hermosa Juventud de Jaime Rosales,
Le Sel de la Terre de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado,
Fantasia par Wang Chao,
Harcheck mi heardro by Keren Yedaya.

Séance de minuit :

The Rover de David Michod,
The Salvation de Kristian Levring,
The Target de Chang.

Séances spéciales :

Eau argentée d’Oussama Mohammed,
Maidan de Sergei Loznitsa,
Red Army de Polsky Gabe,
Caricaturistes – Fantassins de la démocratie de Stéphanie Valloatto,
Les Ponts de Sarajevo.

Retour à Vernon avec Denis Joulain

Du 1er au 4 Juillet dernier, l’association a animé l’Espace d’accueil du 2ème Festival du film de Vernon, avec des pièces maitresses de la Collection du futur Musée du Cinéma et de la Photographie de Bueil.

Pour cette occasion, merci à toute notre équipe de s’être mise en 4, voire en 6 et parfois en 8… pour arriver à présenter cette collection de 65 projecteurs de cinéma de toutes époques et de tous formats, retraçant ainsi l’histoire de plus d’un siècle de cinématographe.

Alors Denis, qu’en dites vous ?